Soutenance de thèse

Le Lundi, 9. décembre 2019 -
14:30 - 18:30
UPVM Saint Charles

Monsieur Christophe SASTOURNE-GASTOU

Soutiendra lundi 9 décembre 2019 à 14 h 30

Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Sciences de gestion

Titre de la thèse : Impacts de la normalisation du management des ressources humaines sur la création de valeur organisationnelle et sur le développement du potentiel humain : cas d’une recherche-intervention au sein d’une PMI

Composition du jury :

  • M. Marc BONNET, Professeur, Université Jean Moulin Lyon 3
  • M. Abdelali CHAOUI, Responsable qualité, KSM Production, expert
  • Mme Anne MIONE, Professeure, Université de Montpellier
  • Mme Florence NOGUERA, Professeure, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directrice de thèse
  • M. Jean-Michel PLANE, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Résumé de la thèse:

La thèse réalisée est conduite sous la forme d’une recherche-intervention effectuée dans le cadre d’une Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE), établit entre une PMI spécialisée dans la fabrication de produits en aluminium et le laboratoire CORHIS. La thèse étudie les normes internationales de management RH des séries ISO 9000 (management de la qualité) et ISO 30400 (gestion des ressources humaines), avec un focus particulier sur ces dernières qui sont les premières normes internationales dans le domaine de la GRH. Nous cherchons à déterminer en quoi la normalisation du management RH contribue à la création de valeur organisationnelle et au développement du potentiel humain et, in fine, à la performance socio-économique. Notre recherche est centrée sur la théorie socio-économique des organisations (Savall et Zardet, 2010). A partir de la mobilisation des fondements théoriques, nous avons émis l’hypothèse que la normalisation du management des RH contribuait à la création de valeur organisationnelle et au développement du potentiel humain. A la suite de l’analyse des résultats de nature qualitative, quantitative et financière dans une perspective qualimétrique, nous avons souligné que la normalisation du management des RH contribuait au renforcement des pratiques managériales, à la maîtrise des processus et des activités et à la création de valeur organisationnelle, bien que la norme génère de la lourdeur et des contraintes qui peuvent être source de coûts cachés. Enfin, nous avons souligné que la démarche normative de GRH contribuait au développement du potentiel humain et à la transformation de la fonction RH.