Soutenance de thèse

Le Lundi, 9. décembre 2019 -
10:00 - 14:00
Salle des Actes à l’Université Paul Valéry – Site Saint Charles -

Monsieur Adnane CHADER

Soutiendra lundi 9 décembre 2019 à 10 h

Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 2

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Sciences de gestion

Titre de la thèse : Le Leadership émotionnel : les compétences émotionnelles au service du Leadership

Composition du jury :

  • M. Marc BIDAN, Professeur, Université de Nantes
  • M. Didier LECAILLE, Directeur d’établissement d’IBM, expert
  • Mme Anne LOUBES, Professeure, Université de Montpellier
  • Mme Florence NOGUERA, Professeure, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • M. Jean-Michel PLANE, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directeur de thèse

Résumé de la thèse:

Bien que le facteur humain soit au cœur de l’avantage compétitif de l’organisation (Gond et Mignonac, 2002) et contrairement à la psychologie du travail, le domaine de la Gestion des Ressources Humaines a peu exploité la question des émotions au travail. En effet, les émotions restent un sujet relativement nouveau dans le corpus théorique de la GRH (Allouche, 2012). En même temps, de nombreux chercheurs, soulignent que le leadership constitue l’un des facteurs les plus importants de la performance, concerné par la gestion des émotions au travail. C’est la raison pour laquelle les organisations exigent, désormais, de leurs leaders, non seulement, des compétences techniques et cognitives (George et Brief, 1996) mais aussi des compétences émotionnelles (Mikolajczak et al., 2014 ; Kotsou, 2016). En ce sens, notre thèse de doctorat mobilise une diversité de cadres théoriques, afin d’explorer et de comprendre dans quelle mesure et de quelle manière les compétences émotionnelles des leaders influencent le leadership. Nos travaux se sont concrétisés par une étude empirique comprenant la réalisation de 60 entretiens semi-directifs auprès de dirigeants en « position de leadership », appartenant à des secteurs d’activités et à des niveaux hiérarchiques diversifiés. Concernant l’analyse des données, nous avons opté pour une analyse thématique automatisée à l’aide du logiciel NVivo 12 et avons également fait le choix de mobiliser la théorisation ancrée (Paillé, 1996). Nos entretiens nous ont permis de mettre en lumière la perception et les pratiques des leaders vis-à-vis de la mobilisation des compétences émotionnelles dans l’exercice de leur leadership. Les principaux apports de notre thèse résident, d’une part, en la mise en exergue, à travers nos résultats, d’une grille empirique structurant le processus d’influence des compétences émotionnelles sur les dimensions de l’efficacité du leadership. Et d’autre part, en la proposition d’une modélisation du leadership émotionnel, intégrant les compétences du leader émotionnel, ses principales caractéristiques, les déterminants du style émotionnel, les dimensions de son efficacité et enfin, les conditions de la mobilisation de ce style de leadership.